C’est Singapour qui a décroché la médaille d’or des Olympiades culinaires, le plus grand événement mondial consacré à l’art de la cuisine. L’argent revient à la Finlande et le bronze à la Suisse. L’équipe nationale d’Allemagne a réussi à se placer en septième position derrière les États-Unis, la Norvège et la Suède. Les Allemands ont servi un menu automnal de trois plats comprenant du flétan cuit à la cendre de foin et de la culotte d’agneau. Des équipes venues de 30 pays différents étaient en lice pour cette compétition culinaire de renommée internationale.

La fédération des cuisiniers allemands (Verband der Köche Deutschland e.V.) s’était chargée de nommer les membres du jury. L’évaluation s’est faite sur la base des directives de l’association internationale des chefs, la World Association of Chefs’ Societies (WACS). Parmi les équipes de la catégorie junior, c’est la Suède qui a su convaincre le jury. L’équipe scandinave s’est placée devant la Suisse qui a remporté la médaille d’argent et la Norvège qui a décroché le bronze. L’équipe de jeunes talents allemands s’est classée en onzième position.

En tout, quelque 1 800 cuisiniers de 59 nations différentes se sont déplacés à Erfurt (Allemagne) pour prendre part à la compétition du 22 au 25 octobre. L’exposition internationale d’art culinaire connue également sous le nom d’Olympiades culinaires est la plus grande compétition internationale de cuisiniers et pâtissiers. L’évènement a vu le jour en 1900 à Francfort-sur-le-Main. Depuis, tous les quatre ans, des équipes nationales, junior, régionales et internationales rivalisent pour remporter le titre de champion olympique dans leur discipline.