Après avoir fait ses premiers pas à Londres et New York, la street food est la tendance incontournable dans les grandes villes allemandes. L’idée des food trucks et des remorques alimentaires a presque instantanément traversé l’Atlantique dès sa création. Depuis quelques mois, elle révolutionne et enthousiasme le milieu gastronomique allemand. Dans ces petites cuisines ambulantes toutes équipées, et avec les compétences nécessaires, les food truckers préparent rapidement de petits délices frais de la cuisine allemande et internationale.

Le groupe cible est énorme. Toutes les personnes employées dans un bureau en centre-ville, les familles de sortie à un festival de street food dans le parc ou les groupes d’amis après un concert ou une nuit arrosée dans un club, tous apprécient ces alternatives au fastfood, ces en-cas équilibrés et sains que l’on mange à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Déjà à l’heure actuelle, des centaines d’artistes culinaires mobiles circulent sur les routes d’Allemagne, proposant des mets exotiques ou une cuisine plus traditionnelle. Avec des produits de qualité, bons pour la santé et savoureux, ils stimulent actuellement le secteur comme personne d’autre. Les citadins qui recherchent des expériences gustatives, de la nouveauté et des plats hors du commun et que l’on appelle des « foodies » – comprenez des passionnés de gastronomie – affluent en grand nombre devant ces anciennes caravanes, remorques, camions de la poste et autres bus d’école transformés avec amour et qui attirent tous les regards.

En d’autres termes, disons que ces véhicules affichent rarement une étoile, mais ils en auraient mérité une ! À la fois fonctionnels et uniques en leur genre, ils reflètent la passion de leurs propriétaires pour la cuisine qui ont souvent transformé eux-mêmes et à grands frais les véhicules en cuisines ambulantes ou les ont fait faire sur mesure par des professionnels. Les cuisiniers aiment mettre en œuvre leurs idées gustatives jusque dans les moindres détails. C’est une évidence. Et les food truckers ne font pas exception à la règle. Ils investissent beaucoup de temps et d’argent dans leur rêve. Actuellement, le marché de la construction ou de la transformation de food trucks est en plein essor. Il est possible d’acheter du neuf, de l’occasion, d’en racheter ou encore d’en louer : sur Internet, il existe déjà toutes sortes d’offres. Les bases ont donc été jetées.

Outre le food truck, le plus important reste néanmoins la passion de la cuisine et un concept viable. Comment cela fonctionne ? Que souhaitent les clients ? Le concept doit être parfaitement élaboré, il ne s’agit pas de vendre simplement des saucisses avec des frites. Les cuisiniers des food trucks aiment les plats qui sortent de l’ordinaire, mais que l’on peut préparer rapidement et présenter avec goût. Une sauce de saucisse au curry apparemment banale se voit rapidement anoblie avec une trentaine d’ingrédients. Vegan, bio, régional, rustique, multiculturel – tous les plats ont une note particulière qui leur est propre.

Une fois que tout ceci a été bien réfléchi et mis à plat, on peut envisager la conception du truck afin de permettre des processus de travail optimaux. Ici, branchements électriques, organisation de l’espace et éclairage sont les mots clés. Et bien entendu, même la meilleure idée du monde ne donnera rien si personne n’en entend parler. La promotion, le choix du site – qui peut éventuellement changer en cours de journée –, la participation à des « parades » de street food et des fêtes de quartier ou la demande de solutions mobiles de cantine pour entreprises doivent être prises en considération avant de se lancer dans l’aventure.