La cuisine fusion est l’une des grandes tendances actuelles des arts culinaires.

D’une manière générale, il s’agit d’une combinaison de différentes cultures, traditions et goûts. Il y a un mélange délibéré de cuisines régionales et nationales classiques pour créer quelque chose d’unique à vous couper le souffle.

CUISINE FUSION – RUPTURE ENTRE TRADITION ET CULTURE

Les traditions et la culture, ou plus précisément la culture alimentaire, sont des facteurs déterminants dans l’identité culinaire des cuisines du monde entier. Elles donnent une spécificité aux restaurants, cantines et autres établissements de restauration qui les représentent et caractérisent.

La cuisine fusion est un style de cuisine parmi d’autres : à l’origine, le terme désignait la combinaison d’ingrédients locaux provenant de différentes régions du pays concerné. La cuisine fusion est née aux États-Unis, plus précisément en Californie. Dans les années 1980, le brassage des différentes cultures alimentaires a d’abord eu lieu et les cuisines régionales ont commencé à être mélangées. Au début des années 1990, la tendance est arrivée en Europe. Contrairement à la cuisine nord-américaine, la cuisine fusion en Europe à l’origine se concentrait principalement sur le mélange de la cuisine européenne et de la cuisine asiatique. Aujourd’hui, on entend toujours par fusion le fait de mélanger des ingrédients a priori inappropriés.

EINE PRISE HEIMAT « UNE TOUCHE DE CHEZ SOI »

Eine Prise Heimat est le titre d’un livre de cuisine publié en allemand qui est consacré entièrement à ce sujet. En allemand Prise signifie « pincée », tel qu’on met une pincée de sel dans un plat. Le terme de Heimat est difficilement traduisible. Il s’agit de la patrie, et plus largement des origines d’où l’on vient. En quelque sorte « une touche de chez soi ». Dans cet ouvrage, Michael Kempf, Ralf Zacherl, Mario Kotaska et Sarah Wiener reviennent sur des principes de base et expliquent ce que signifie manger, faire pousser et cultiver.

Le titre du livre est une référence au contenu : il s’agit de savoir comment les gens quittent certes leur pays d’origine et leurs racines, sans toutefois laisser derrière eux les odeurs et les goûts qui caractérisent ces derniers. Ce projet passionnant cherche d’autre part à explorer comment ces différents facteurs relient les gens.

Les auteurs du livre ont fait ensemble un véritable voyage de découvertes culinaires. Le but était de fusionner les traditions, les cultures et les goûts pour créer quelque chose de nouveau et de créatif. Le résultat est un livre de cuisine unique avec de nombreuses recettes tant originales que géniales. En plus des recettes, le livre raconte de nombreuses anecdotes sur la création des plats et sur l’échange des idées.

Chaque recette du livre de cuisine a été créée lors d’une rencontre culinaire interculturelle. Cela a toujours eu lieu entre un grand chef et un expatrié. La combinaison des ingrédients régionaux et des ingrédients provenant des terres éloignées des immigrants contribue à leur caractère unique et donnent naissance à de nouveaux plats. Le résultat est une cuisine fusion qui n’a jamais été envisagée auparavant.

CUISINE FUSION – LIVRE DE CUISINE POUR UNE APPROCHE INTERCULTURELLE DE LA CUISINE

« Une touche de chez soi » s’est concentré principalement sur les origines et la culture des personnes impliquées. Il était important pour les créateurs de souligner que la nourriture, comme aucun autre sujet, est très fortement liée à ses propres racines. Avec l’aide de plats locaux, les émotions et les souvenirs du passé sont vécus intensivement, un peu comme le décrivait Proust en parlant de sa madeleine.

Si dans le cadre de circonstances différentes, les gens sont obligés de tourner le dos à leur langue et à leur pays, la nourriture au début, est en général une des seules choses qu’ils emmènent dans leurs bagages. D’autre part, la nourriture est un type particulier de médiation culturelle : cette dernière est un élément de connexion, peu importe l’endroit d’où vous venez. Ainsi, l’alimentation ouvre par essence la porte à d’autres cultures et à des cultures étrangères.

En plus de ces nouvelles recettes provenant de cultures alimentaires étrangères, le livre brille surtout par les histoires individuelles des protagonistes qu’il présente. Ils parlent de leur carrière, comment ils sont venus en Allemagne et donnent un aperçu profond de leur intérieur.

Si vous lisez l’allemand et que ce sujet vous intéresse, vous pouvez commander ce livre ici. Nous espérons vivement que cet ouvrage fera l’objet de traductions dans différentes langues car il met le point sur des aspects décisifs du pouvoir transculturel de la cuisine. En tout cas, nous vous souhaitons d’ores et déjà beaucoup de plaisir lors de la réalisation des recettes de cuisine qui y sont décrites.